La valeur sociale de l’habitat inclusif (3)

Par Jean-Luc Charlot

Ce billet est issu d’une transcription orale (interventions, interviews). Il peut présenter des redites ou des raccourcis qui étaient nécessaires à la compréhension orale de la pensée.

Citoyenneté et catégorie administrative

Autrement dit, l’enjeu de citoyenneté des personnes handicapées traverse et détermine ces questions d’habitat aujourd’hui, au travers de la manière même de les concevoir. Schématiquement, là encore, l’on peut d’un côté, observer une conception que l’on peut appeler technico-administrative. On créé, et c’est l’objet de la politique publique actuelle, une catégorie administrative supplémentaire, autrement dit, on fait « pour ». L’article 129 de la loi ELAN définit ainsi un dispositif juridique et budgétaire qui détermine un petit ensemble de logements indépendants, comprenant des espaces communs et une forme de régulation de la vie sociale et partagée.

Et d’un autre côté, il existe une autre conception de l’habitat qui se définit, d’abord et avant tout, comme un référentiel de valeurs et principes, avec pour finalité que ces personnes vivent chez elles, dans la cité et puissent choisir leur mode d’habitat. Ce qui sous-tend que cette conception doit s’appliquer à tous les lieux où vivent, où vivront à un moment donné de leur vie, les personnes en situation de handicap, donc y compris dans les établissements médico-sociaux. Cette démarche implique de réfléchir, de penser avec les personnes concernées ce qu’habiter chez elles et dans la cité veut dire pour elles. Ce qui induit également, l’horizon d’une pluralité de formules et de formes possibles, sur chaque bassin de vie, afin qu’existe celle qui correspond le mieux à un moment donné de sa vie aux besoins et aspirations de telle ou telle personne.

Il existe donc bien une opposition entre une démarche de création de catégories administratives supplémentaires et une démarche de transformation profonde de notre façon de répondre à la question des souhaits et des besoins et aspirations des personnes en situation de handicap pour habiter chez soi et dans la cité.

Article suivant >>


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search